En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Blog - RailWorks Train Simulator


   

Vers Moustier  

 

Le développement du bout de ligne qui part de Mont_St_Guibert  pour rejoindre la ligne de Charleroi -> Namur en passant par Gembloux et Moustier permet de se remettre à l'esprit les moyens de faire pour un mieux .
 

L'utilisation de Api Google Maps est incontournable pour ce qui est de placer les voies en suivant au plus juste le trajet réel . Accéder aux détails de l'installation .

​L'utilisation d'une carte topographie et/ou d'un utilitaire de relevé de niveau est elle aussi indispensable .
​Cela va permettre de marquer des points remarquables ( gares, antennes, lacs, centres industriels..etc ) sur la scène et d'en appliquer l'altitude réelle .

L'application Google Earth  est plus qu'utile pour relever l'élévation des lieux, les coordonnées géométriques , les images du sol sont de trè

 



Accéder à la note associée .

 

1 . Etablir l'altitudes des zone sur la scène

J'utilise la carte de fond de Google Maps API  pour localiser les lieux et l'outil de nivellement en prenant soin de prendre une étendue assez large ( 100m)

Je prends  l'option  doubles lignes avec la  règle par défaut  pour rejoindre les  zones d'altitudes  en  utilisant l'outil de pente et l'accrochage au sol .   A ce stade je me contente de placer les voies en suivant au plus juste la carte et en veillant à ne pas avoir de ruptures car les reprises sont  difficiles à  corriger par la suite .

 

Je fais une sauvegarde  lorsque les voies se rencontrent  aux deux extrémités en allant dans le dossier de la route pour faire un  "copier-coller"  du fichier modifié  . La date me permettra de récupérer ma route en cas de problème par la suit .


​Une sauvegarde est  faite après chaque modification importante !



2 . Marquer les croissements des routes.



J'utilise trois façons de faire  suivant qu'il s'agit d'un pont et  tunnel routiers  ou d'un  passage à niveau .
​Dans tous les cas je relève les coordonnées GPS des lieux marquants afin de les encoder comme repère de route , ce qui me permettra de retrouver les lieux rapidement pour compléter la scène sur base de photos et vidéos .


​A. Le pont est au dessus des voies:

​J'ajuste le niveau du sol sur 50m du centre des voies ( outil aimant)

Je trace la route que j'élève de 6 à 7 m par rapport aux voies

​J'ajuste le niveau du sol par rapport à la route sur 50 m .

Je termine en ajustant le niveau du sol du centre des voies mais sur 10 m pour ouvrir le passage .

 

Moustier7.jpg

 

Moustier7.jpg

 

B : La route est en dessous des voies

Je descends la route et je creuse la passage de la m^me façon .

 

 

Moustier7.jpg

 

C: La route est au niveau des voies


J'ajuste tout simplement le niveau par rapport aux voies , je trace la route .

​Comme pour les autres cas je place temporairement un modèle de  passage à niveau , de pont ou de tunnel comme repère , je marques les quais du nom du village .

 

Moustier7.jpg



Moustier7.jpg

 

 


Cette façon de faire permet de placer très rapidement des kilomètres de rails  avant d'aller dans les détails .

​Je pratique la ligne à grande vitesse pour ajuster les pentes afin d'éviter les sautillement excessifs et m'assurer qu'il n'y a pas de cassure . Lorsque qu'il est nécessaire d'intervenir , j'arrête la simulation ( escape) , je marque l'endroit avec un objet  spécifique ( baraque en bois , une vache...) .

Il faut ensuite reprendre les zones marquées et utiliser l'outil de nivellement automatique qui va adoucir les arêtes dues aux changements de pentes.  Il ne faut pas sélectionner des tronçons de ligne trop longs , en principe 50 m avant et après l'arête suffit . Pour les doubles voies à même hauteur rien enpêche de sélectionner les deux voies simultanément .
 

 

Pente_Moustier1.jpg

Départ de la gare de Mont_St_Guibert pour un test grande vitesse  

 

Pente_Moustier1.jpg


​Le petit carré du menu symbolise l'option de sélection .

Pente_Moustier1.jpg

​Le symbole angulaire  représente l'option du réglage de pente .

 

 

Je fais cela sur plusieurs kilomètres , de Mont_St_Guibert à Gembloux   en prenant soin de faire une sauvegarde de la  ligne . Lorsque c'est fait je crée un nouveau départ de scénario à partir de Gembloux et je continue en faisant les adaptations nécessaires de la même façon sur le reste de la ligne jusqu'à rejoindre Moustier .

​Les points de départ  et les destinations et/ou quais des scénarios sont ajoutés aux repères de lignes existants en ouvrant le fichier CSV  via l'utilitaire de Blueprint , en y ajoutant les nouvelles coordonnées et en exportant le fichier .

 

Marker_gembloux.jpg

 
Nouvel enregistrement dans le fichier des repères de la ligne .

 

 

​La nouvelle jonction est faite, les voies principales sont correctement posées, on y trouve des repères.
A ce stade le nouveau tronçon  permet de créer un petit scénario en mode automatique  pour animer les lignes déjà terminées . Voir la carte .



3. Reprise en détail zone par zone .

Les photos et vidéos vont être très utiles pour aller dans les "détails" ce qui ne veut pas dire qu'il faut en faire une carte postale , l'essentiel est de permettre la reconnaissance des lieux pour aider à la conduite .

​Il n'est pas interdit de faire preuve d'imagination et de faire  une entorse à la réalité en ajoutant l'un ou l'autre signal ou aiguillage pour le plaisir du jeu .



​La carte de fond de Google n'est plus très utile , elle servira encore mais pour les zones de culture, les bois et pour suivre les cours d'eau .


​Les 7 captures  d'écran d'une vidéo  prises pour exemple au départ du tronçon à la sortie de Gembloux vers Moustier   permettent  de  voir ce que l'on peut en tirer comme informations utiles .


 

Vmoustier5001.jpg

Nous avons 3 lignes, la une va sur la deux .

 

Vmoustier5001.jpg

La deux part vers la trois.

 

Vmoustier5001.jpg

La deux va sur la trois
 

Vmoustier5001.jpg

On distingue la végétation et le relief des bords de voie.


Vmoustier5001.jpg

La trois se divise en deux, le train circule à contre-voie .

Vmoustier5001.jpg

On découvre les panneaux de signalisation


 

 

​Je commence par la mise en place des talus et des ponts , viennent  ensuite la végétation et les bâtiments .
​Rien n'empêche de placer des signaux , des cabines électriques , clôtures ou tout objet décoratif , chacun fait à sa mode !

 

 

Scene_Moustier1.jpg

 


Scene_Moustier2.jpg

 

​Si les  règles de voies, la pose des poteaux caténaires et la signalisation ne sont pas indispensables  pour pratiquer la ligne en mode conduite libre , il n'en est pas de même lorsque des scénarios  sont envisagé .

​Pour que des trains circulent en mode automatique il faut des règles de voies et une signalisation cohérente , la caténaire n'est pas  nécessaire pour autant que les voies aient été déclarées comme électrifiées sans quoi il faudra que les locomotive utilisées soient Diesel ou charbon .


La gestion du trafic et des scénario est en soit un vrai plaisir

 

Carte_auto1.jpg

La gestion du trafic et des scénario est en soit un vrai plaisir


 

Carte_auto2.jpg

La signalisation bascule au passage du train bloquant le convoi qui suit.
 

Carte_auto3.jpg

Les repères kilométriques donnent la progression du train sur la carte  ( Touche  F9 )

 

 

Facebook : L140 pour Train Simulator

 

 

Le développement du bout de ligne qui part de Mont_St_Guibert  pour rejoindre la ligne de Charleroi -> Namur en passant par Gembloux et Moustier permet de se remettre à l'esprit les moyens de faire pour un mieux .
 

L'utilisation de Api Google Maps est incontournable pour ce qui est de placer les voies en suivant au plus juste le trajet réel . Accéder aux détails de l'installation .

​L'utilisation d'une carte topographie et/ou d'un utilitaire de relevé de niveau est elle aussi indispensable .
​Cela va permettre de marquer des points remarquables ( gares, antennes, lacs, centres industriels..etc ) sur la scène et d'en appliquer l'altitude réelle .

L'application Google Earth  est plus qu'utile pour relever l'élévation des lieux, les coordonnées géométriques , les images du sol sont de trè

 



Accéder à la note associée .

 

1 . Etablir l'altitudes des zone sur la scène

J'utilise la carte de fond de Google Maps API  pour localiser les lieux et l'outil de nivellement en prenant soin de prendre une étendue assez large ( 100m)

Je prends  l'option  doubles lignes avec la  règle par défaut  pour rejoindre les  zones d'altitudes  en  utilisant l'outil de pente et l'accrochage au sol .   A ce stade je me contente de placer les voies en suivant au plus juste la carte et en veillant à ne pas avoir de ruptures car les reprises sont  difficiles à  corriger par la suite .

 

Je fais une sauvegarde  lorsque les voies se rencontrent  aux deux extrémités en allant dans le dossier de la route pour faire un  "copier-coller"  du fichier modifié  . La date me permettra de récupérer ma route en cas de problème par la suit .


​Une sauvegarde est  faite après chaque modification importante !



2 . Marquer les croissements des routes.



J'utilise trois façons de faire  suivant qu'il s'agit d'un pont et  tunnel routiers  ou d'un  passage à niveau .
​Dans tous les cas je relève les coordonnées GPS des lieux marquants afin de les encoder comme repère de route , ce qui me permettra de retrouver les lieux rapidement pour compléter la scène sur base de photos et vidéos .


​A. Le pont est au dessus des voies:

​J'ajuste le niveau du sol sur 50m du centre des voies ( outil aimant)

Je trace la route que j'élève de 6 à 7 m par rapport aux voies

​J'ajuste le niveau du sol par rapport à la route sur 50 m .

Je termine en ajustant le niveau du sol du centre des voies mais sur 10 m pour ouvrir le passage .

 

Moustier7.jpg

 

Moustier7.jpg

 

B : La route est en dessous des voies

Je descends la route et je creuse la passage de la m^me façon .

 

 

Moustier7.jpg

 

C: La route est au niveau des voies


J'ajuste tout simplement le niveau par rapport aux voies , je trace la route .

​Comme pour les autres cas je place temporairement un modèle de  passage à niveau , de pont ou de tunnel comme repère , je marques les quais du nom du village .

 

Moustier7.jpg



Moustier7.jpg

 

 


Cette façon de faire permet de placer très rapidement des kilomètres de rails  avant d'aller dans les détails .

​Je pratique la ligne à grande vitesse pour ajuster les pentes afin d'éviter les sautillement excessifs et m'assurer qu'il n'y a pas de cassure . Lorsque qu'il est nécessaire d'intervenir , j'arrête la simulation ( escape) , je marque l'endroit avec un objet  spécifique ( baraque en bois , une vache...) .

Il faut ensuite reprendre les zones marquées et utiliser l'outil de nivellement automatique qui va adoucir les arêtes dues aux changements de pentes.  Il ne faut pas sélectionner des tronçons de ligne trop longs , en principe 50 m avant et après l'arête suffit . Pour les doubles voies à même hauteur rien enpêche de sélectionner les deux voies simultanément .
 

 

Pente_Moustier1.jpg

Départ de la gare de Mont_St_Guibert pour un test grande vitesse  

 

Pente_Moustier1.jpg


​Le petit carré du menu symbolise l'option de sélection .

Pente_Moustier1.jpg

​Le symbole angulaire  représente l'option du réglage de pente .

 

 

Je fais cela sur plusieurs kilomètres , de Mont_St_Guibert à Gembloux   en prenant soin de faire une sauvegarde de la  ligne . Lorsque c'est fait je crée un nouveau départ de scénario à partir de Gembloux et je continue en faisant les adaptations nécessaires de la même façon sur le reste de la ligne jusqu'à rejoindre Moustier .

​Les points de départ  et les destinations et/ou quais des scénarios sont ajoutés aux repères de lignes existants en ouvrant le fichier CSV  via l'utilitaire de Blueprint , en y ajoutant les nouvelles coordonnées et en exportant le fichier .

 

Marker_gembloux.jpg

 
Nouvel enregistrement dans le fichier des repères de la ligne .

 

 

​La nouvelle jonction est faite, les voies principales sont correctement posées, on y trouve des repères.
A ce stade le nouveau tronçon  permet de créer un petit scénario en mode automatique  pour animer les lignes déjà terminées . Voir la carte .



3. Reprise en détail zone par zone .

Les photos et vidéos vont être très utiles pour aller dans les "détails" ce qui ne veut pas dire qu'il faut en faire une carte postale , l'essentiel est de permettre la reconnaissance des lieux pour aider à la conduite .

​Il n'est pas interdit de faire preuve d'imagination et de faire  une entorse à la réalité en ajoutant l'un ou l'autre signal ou aiguillage pour le plaisir du jeu .



​La carte de fond de Google n'est plus très utile , elle servira encore mais pour les zones de culture, les bois et pour suivre les cours d'eau .


​Les 7 captures  d'écran d'une vidéo  prises pour exemple au départ du tronçon à la sortie de Gembloux vers Moustier   permettent  de  voir ce que l'on peut en tirer comme informations utiles .


 

Vmoustier5001.jpg

Nous avons 3 lignes, la une va sur la deux .

 

Vmoustier5001.jpg

La deux part vers la trois.

 

Vmoustier5001.jpg

La deux va sur la trois
 

Vmoustier5001.jpg

On distingue la végétation et le relief des bords de voie.


Vmoustier5001.jpg

La trois se divise en deux, le train circule à contre-voie .

Vmoustier5001.jpg

On découvre les panneaux de signalisation


 

 

​Je commence par la mise en place des talus et des ponts , viennent  ensuite la végétation et les bâtiments .
​Rien n'empêche de placer des signaux , des cabines électriques , clôtures ou tout objet décoratif , chacun fait à sa mode !

 

 

Scene_Moustier1.jpg

 


Scene_Moustier2.jpg

 

​Si les  règles de voies, la pose des poteaux caténaires et la signalisation ne sont pas indispensables  pour pratiquer la ligne en mode conduite libre , il n'en est pas de même lorsque des scénarios  sont envisagé .

​Pour que des trains circulent en mode automatique il faut des règles de voies et une signalisation cohérente , la caténaire n'est pas  nécessaire pour autant que les voies aient été déclarées comme électrifiées sans quoi il faudra que les locomotive utilisées soient Diesel ou charbon .


La gestion du trafic et des scénario est en soit un vrai plaisir

 

Carte_auto1.jpg

La gestion du trafic et des scénario est en soit un vrai plaisir


 

Carte_auto2.jpg

La signalisation bascule au passage du train bloquant le convoi qui suit.
 

Carte_auto3.jpg

Les repères kilométriques donnent la progression du train sur la carte  ( Touche  F9 )

 

 

Facebook : L140 pour Train Simulator

 

Fermer Fermer

Publié le 23/12/2016 @ 09:50   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut


Commentaires

Réaction n°1 

 par sncb7020 le 08/01/2017 @ 01:19
Quel fabuleux travail ! c'est très intéressant toutes ces techniques

C'est toujours un plaisir de vous lire et de voir l'avancement de ce projet e

Bonne continuation

Marvin


 

 

Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.  ( Lao Tseu )