En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Blog - RailWorks Train Simulator


   

Poteaux et consoles pour caténaires  

Les supports des caténaires du réseau SNCB étant différents de ceux des réseaux étrangers  et  en absence de modèles proposés par les développeurs de ligne, c'est  vers une modélisation personnelle qu'il me faut passer pour donner plus de réalisme pour la ligne 140 , Charleroi - Ottignies   que je modélise  pour le jeu de simulation de conduite de trains " Railworks Train Simulator 2015 ".


La caténaire  est constituée d'un ensemble de câbles . Le plus bas, celui qui est en contact avec le pantographe de la locomotive est tendu à 5,8m du sol, le plus haut est le câble porteur (feeder), il soutient le câble d'alimentation électrique  .

Les potences  constituées d'un poteau vertical et d'une poutrelle horizontale sont placés à près de 3m de l'axe de la ligne , leur espacement  varient entre 30m et 50 m . La distance entre deux rails d'une même voie est de l'ordre de 1m43. Pour les doubles voies on peut considérer une distance de l'ordre de 3m50  d'axe en axe .

Ce que je sais de l'électrification  des voies est loin d'être complet, mais sans doute suffisant que pour commencer le travail de modélisation .


Avant d'aller dans les détails je pense préférable de commencer par un modèle simple et de voir ce que cela donne au niveau du simulateur . En gardant une sauvegarde des chaque module il n'y aura aucun problèmes pour y faire les modifications afin d'adapter l'objet à une situation particulière .

Le dessin de base est fait avec Autocad , comme pour les bâtiments , je ne travaille qu'avec des volumes primitifs ( cube, cylindre ) que l'associe les uns aux autres , mais contrairement au bâtiment c'est le centimètre qui est pris comme unité , il faudra modifier l'échelle avant d'exporter l'objet dans le simulateur dont l'unité de référence est  le mètre !





 

Portique_base1.jpg

Modèle de base de la potence.
 

Chaque composant fait l'objet d'une sauvegarde particulière , c'est ainsi que je garde la possibilité de réutiliser l'isolateur après l'avoir modifié pour un cas particulier .

Isolateur1.jpg

Isolateur de base  décomposé en éléments modifiables.
 

Lorsque l'ensemble de la potence est dessinée , j'en fais un bloc unique et j'applique la texture avant d'exporter l'objet au format IGS . 


Support_base1.jpg

Support caténaire de base.

Poteau_base.jpg

Potence de base  avec l'isolateur d'alimentation et le support de caténaire. 

Potence_texture.jpg

Potence de base texturée.

Ceci étant fait , je vais placer l'objet le long de la ligne pour voir le résultat  avant de définir la façon la plus commode de placer les poteaux et la caténaire  tout au long de la ligne.

Petit rappel !

L'objet doit être exporté au format IGS et la texture au format ACE (developpé par Kuju à l'origine du simulateur) . Il a fallu pour cela installé le Kit "Art pluging ' pour 3D Studio Max.
Pour intégrer l'objet au simulateur , il reste à ouvrir un Blueprint ( plan) , choisir 'New Scenery " et " Export " .
 

Avant de placer la potence le long de la ligne, autant déja mettre un semblant de caténaire, si des adaptations doivent être faites autant les regrouper au maximum .

Potence_catenaire1.jpg
Module de base  avec câbles
 

Catenaire1.jpg
Contrôle de la hauteur .

Catenaire1.jpg
Le pantographe est bien en contact avec le câble.
 

Catenaire1.jpg
L'alignement est parfait

Catenaire1.jpg
Vue des potences à l'entrée des ruines.

Le résultat est positif, je m'en vais développer l'objet de façon a être compatible dans le cadre d'un objet de procédure . Le but étant de définir une texture et un profil 2D et de laisser le simulateur reproduire l'objet en 3D par extrusion le long de l'axe Y .

La structure du dossier source est adaptée.


 

----Source
|
+---Bubu 
|
+---Tilly
|
+---Scenery
|
+---Procedural
|
+---Portique
|
+---Textures

Le développement de l'objet procédural peut  commencer.
 

Les supports des caténaires du réseau SNCB étant différents de ceux des réseaux étrangers  et  en absence de modèles proposés par les développeurs de ligne, c'est  vers une modélisation personnelle qu'il me faut passer pour donner plus de réalisme pour la ligne 140 , Charleroi - Ottignies   que je modélise  pour le jeu de simulation de conduite de trains " Railworks Train Simulator 2015 ".


La caténaire  est constituée d'un ensemble de câbles . Le plus bas, celui qui est en contact avec le pantographe de la locomotive est tendu à 5,8m du sol, le plus haut est le câble porteur (feeder), il soutient le câble d'alimentation électrique  .

Les potences  constituées d'un poteau vertical et d'une poutrelle horizontale sont placés à près de 3m de l'axe de la ligne , leur espacement  varient entre 30m et 50 m . La distance entre deux rails d'une même voie est de l'ordre de 1m43. Pour les doubles voies on peut considérer une distance de l'ordre de 3m50  d'axe en axe .

Ce que je sais de l'électrification  des voies est loin d'être complet, mais sans doute suffisant que pour commencer le travail de modélisation .


Avant d'aller dans les détails je pense préférable de commencer par un modèle simple et de voir ce que cela donne au niveau du simulateur . En gardant une sauvegarde des chaque module il n'y aura aucun problèmes pour y faire les modifications afin d'adapter l'objet à une situation particulière .

Le dessin de base est fait avec Autocad , comme pour les bâtiments , je ne travaille qu'avec des volumes primitifs ( cube, cylindre ) que l'associe les uns aux autres , mais contrairement au bâtiment c'est le centimètre qui est pris comme unité , il faudra modifier l'échelle avant d'exporter l'objet dans le simulateur dont l'unité de référence est  le mètre !





 

Portique_base1.jpg

Modèle de base de la potence.
 

Chaque composant fait l'objet d'une sauvegarde particulière , c'est ainsi que je garde la possibilité de réutiliser l'isolateur après l'avoir modifié pour un cas particulier .

Isolateur1.jpg

Isolateur de base  décomposé en éléments modifiables.
 

Lorsque l'ensemble de la potence est dessinée , j'en fais un bloc unique et j'applique la texture avant d'exporter l'objet au format IGS . 


Support_base1.jpg

Support caténaire de base.

Poteau_base.jpg

Potence de base  avec l'isolateur d'alimentation et le support de caténaire. 

Potence_texture.jpg

Potence de base texturée.

Ceci étant fait , je vais placer l'objet le long de la ligne pour voir le résultat  avant de définir la façon la plus commode de placer les poteaux et la caténaire  tout au long de la ligne.

Petit rappel !

L'objet doit être exporté au format IGS et la texture au format ACE (developpé par Kuju à l'origine du simulateur) . Il a fallu pour cela installé le Kit "Art pluging ' pour 3D Studio Max.
Pour intégrer l'objet au simulateur , il reste à ouvrir un Blueprint ( plan) , choisir 'New Scenery " et " Export " .
 

Avant de placer la potence le long de la ligne, autant déja mettre un semblant de caténaire, si des adaptations doivent être faites autant les regrouper au maximum .

Potence_catenaire1.jpg
Module de base  avec câbles
 

Catenaire1.jpg
Contrôle de la hauteur .

Catenaire1.jpg
Le pantographe est bien en contact avec le câble.
 

Catenaire1.jpg
L'alignement est parfait

Catenaire1.jpg
Vue des potences à l'entrée des ruines.

Le résultat est positif, je m'en vais développer l'objet de façon a être compatible dans le cadre d'un objet de procédure . Le but étant de définir une texture et un profil 2D et de laisser le simulateur reproduire l'objet en 3D par extrusion le long de l'axe Y .

La structure du dossier source est adaptée.


 

----Source
|
+---Bubu 
|
+---Tilly
|
+---Scenery
|
+---Procedural
|
+---Portique
|
+---Textures

Le développement de l'objet procédural peut  commencer.
 

Fermer Fermer

Publié le 05/04/2015 @ 11:48   | Tous les billets | Prévisualiser...   Imprimer...   | Haut


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 

 

Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.  ( Lao Tseu )