La piscine de A à Z

Nouveautés du site
(depuis 14 jours)
Articles
Nouvelles
Articles
Nouvelles
Visites

 653796 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Au risque de se répéter, c'est comme pour toutes les réalisations, il est primordial de travailler avec précision et de partir sur de bonnes bases. Il vaut mieux prendre son temps et bien préparer le travail que de se précipiter et chipoter par la suite.

Dans notre cas il s'avère que le sentier latéral présente une légère pente pour permettre aux eaux de pluie de se déverser dans le caniveau . C'est le point le plus haut qui sera pris comme référence  .  

marcel_lunette.jpg
La prise de niveau est déterminante.

 
Une première partie des matériaux est déposée en fond de fouille . Il s'agit des blocs de 9cm , des équerres de renfort ( étriers) et de quelques blocs "Stepoc" de 24cm.
 

bloc9.jpg

Préparer le chantier est essentiel.
 

Une fois que les ficelles auront été tirées et les diagonales vérifiées pour s'assurer que les marques sont à angles droits, un  lit de béton sec est posé sur le sol, il  sert de base à la pose des blocs sur champs qui supportent le premier rang de "Stépoc" dans lequel sera coulé  du béton jusqu'à mi-hauteur et ce en même temps que le radier . L'ensemble doit en effet être le plus homogène possible .


 

stab2.jpg
 

Mise de niveau sur lit de sable stabiliésé du premier rang de blocs.

tas1.jpg

Autant bien vérifier le niveau et l'équerrage avant d'aller plus loin.
 

Une fois le premier tas mis en place on place la première paillasse, puis les étriers et on ligature soigneusement . Ensuite on dépose la  deuxième paillasse et les fers horizontaux qu'il faut également ligaturer aux étriers. Les fers de 6mm sont pliés dans les angles, la continuité du ferraillage est assurée par un recouvrement de 70cm.


 

fer1.jpg

Les fers sont correctement ligaturés


fer2.jpg
 

Les fers  horizontaux sont cintrés dans les angles.

ligature_marcel.jpg

Les étriers sont liés aux deux treillis superposés.

Les 5m³ de  béton liquide peuvent être coulés et lissés . La pompe et le camion toupie arrivent à la bonne heure, le temps de déployer le bras de 35m et le déverssage commence. Il convient de bien remplir sous les blocs et de faire un débordement en ceinture . Une fois le lissage terminé il faut attendre 24h pour continuer . Il n'est pas nécessaire d'attendre que le béton soit entièrement dur et sec  sans quoi il y en avait pour 28 jours minimum. 

 beton1.jpg

Le béton est deversé à la pompe.


lissage.jpg

Un tuyau PVC est utilisé pour le vibrer et tirer le béton .

 

Article assocée : Détails de la struture béton

Fin de travail septembre 2009


Page lue 24400 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche
Nous contacter
Météo