Au menu de l'Atelier

Visites

 1274189 visiteurs

 4 visiteurs en ligne


Le tube ( coque) est fermé  par des bouchons en bois dur , rendu étanche par un joint silicone.
La poche servant de ballast est contenue dans un cylindre  fixé au support sur lequel vient la pompe et dessous les batteries .


La poche a une contenance de 1 L , si on peut passer à 1/2 litre  c'est pas plus mal car 100 mm de diamètre pour la coque c'est un peu juste .  
La coque a été légèrement allongée pour disposer d'un peu plus d'espace pour la mise en place du ballast et des tuyaux . J'aurai également plus de confort pour placer les batteries et l'électronique .

 

TH125_bax1.jpg

Pour ce modèle  il  faut  3,5 kg  sous la coque .
 

La modélisation va bon train .  Les deux batteries sont placées aux extrémités de la coque.  Elles sont logées dans un baquet en bois , ce qui laissera moins d'air , l'ennemi N°1 d'un submersible modèle réduit .  Il reste de la place pour le la radio et les servos.

Batterie-pompe3D.jpg


En orange , le baquet défoncée pour recevoir la batterie.

L'assemblage du prototype va me permettre  de faire des essais, de valider des options et d'en abandonner d'autres .  L'ensemble est modulaire avec comme élement central le tube ( gris) en PVC.
Le  nez du navire est obstrué hermétiquement  de façon permanente , alors que l'arrière s'ouvre pour glisser y glisser la structure ( bleu ciel ) qui porte le ballast dans sa partie centrale , les batteries et moteurs  aux extrémités .   Le pont ( jaune) et la quille de lestage ( rouge) viennent se fixer par vissage, le tout recouvert d'un carènage en résine époxy . 

 

Bubu150.jpg

La ballast  central doit  être  complètement vide ( flottaison) ou complètement plein ( plongé), pas trop grand et placé le plus bas possible dans un  espace confiné .  

C'est un simple ballon que servira de ballast . La poche médicale  de 1L (Baxter) est  trop grande pour le diamètre du tube , il se forme des plis, l'aspiration de l'eau n'est pas complète .  Avec le ballon le problème n'existe pas . Le test en piscine confirmera  si c'est une bonne option !

 

SM_proto1_tube1.jpg

Premier tiers rentré dans la coque

En cas de besoin il sera possible d'appliquer une feuille de plomb sur certaines parois de façon à équilibrer le navite . La masse volumique du plomb est de 11300 kg/m³ alors que celle de l'eau est de 1000Kg /m³ . Ce même plomb pourra être fondu et coulé dans la quille , dans la proue ( avant) et la poupe (arrière) .  

Pour assurer  un parfait équilibrage( pesée)  du sous-marin , il est important que les zones suceptibles d'être inondées soient  remplies d'une matière solide  insensible à l'eau . 

SM_proto1_tube1.jpg

La zone ballast est dedans , il reste la zone de pompage en rentrer .

La pompe et la poche ballast sont mises à l'épreuve, il s'agit  de vérifier que le principe tient la route, que le matériel est fiable . La prochaine étape sera de voir ce que cela donne dans l'eau !

A ce stade de la réalisation je m'en tiens à l'outillage à bois et qui convient en général pour le PVC et les matériaux similaires.  J'ai utilisé la scie à ruban, la défonceuse, le tour à bois  et la foreuse sensitive . Si je devais consentir une dépense en outillage , c'est par un petit étau croisé que je commencerais ce qui est loin d'être nécessaire pour l'instant. .

Etau.jpg

 

Un petit montage  de détection ballast  "plein / vide" doit être mis en place  pour protéger la pompe et le ballon , il pourrait être le suivant : 


Le levier ( A) pose sur le ballon vide , il est retenu en position base  par un petit ressort ( D) placé sur son axe de pivotement qui maintient une pression suffisante sur le contact  ( on pourra tout aussi bien jouer sur le poids du balancier pour se passer du ressort)  . Le switch (B) est maintenu fermé , la pompe peut remplir le ballon si nécessaire .

Lorsque le ballon est rempli le contact de détection du niveau haut ( C) s'ouvre, la pompe ne peu plus remplir le ballon , ne reste que la possibilité de le vider si nécessaire. 

 

Contact_ballast2.jpg

Le schéma éléctrique avec détection de remplissage

Niveau_Ballast.jpg

Si sur le principe le montage du dessus est bon , il ne tient cependant pas compte  du fait que le ballast doit être le plus petit possible , se loger au plus bas de la coque . 

Dans la version mise en place pour le premier test de plongée statique, j'ai divisé le compartiment  sur la hauteur . La position de la plaque intermédiaire équipée du contact de ballon rempli limite le volume d'eau nécessaire dans le ballast . Un fois le ballon rempli le contact s'ouvre .

Ballast-bas.jpg

Les essais n'ont pas mis en évidence la nécessité d'ajouter la détection du niveau bas (ballast vide ) . Il s'avère que lorsque la commande de montée est actionnée , le sous-marin remonte suffisamment vite alors que le ballon est loin d'être totalement vide . Un seul contact de détection du ballon rempli est largement suffisant .

Voir la  Version 1.2 du prototype .

 


Date de création : 15/06/2015 @ 12:42


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche
Extra___ordinaire

A voir aussi

Soum.png
MarieFifi.jpg
Bloc.jpg

Webmaster - Infos
 
Texte à méditer :  La musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots.  Richard Wagner