Au menu de l'Atelier

Visites

 1398770 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

La pelouse ne couvre plus qu'une petite surface qu'il faut malgré tout tondre sans en avoir beaucoup de plaisir . Le  potager surélevé permet de disposer d'un espace  de culture structuré , propre et aéré .
​On pourra y cultiver quelques variétés de légumes  sortant de l'ordinaire sans courber le dos et/ou fléchir les genoux tout en gardant l'outillage à portée de mains .

Préparation du terrain :

Novembre  2016 : Pulvérisation de la pelouse  avec herbicide total .

Janvier  2017  :  Enlèvement pelouse existante  +:- 15m² ; mise en tas de la terre  sur les cotés .

​Les supports du réchauffeur solaire de la piscine est temporairement démonté le temps des travaux qui devront prendre fin pour début  mai au plus tard .

Anti-herbe.jpg

Terrain1.jpg

Assemblage_bac0001.jpg

En attendant de mettre la dolomie 0/15 et le géotextile , je prépare les bacs à l'atelier .

Hauteur de travail 70 cm , épaisseur de terre 30 cm, forme carré de 1m10 de côté, le  bac est fait de 4 pieds  de 6 x 6 et  diverses traverses de 6 x 2,5 cm .
​Les traverses et pieds sont assemblés " tenon-mortaise" .
​Des entretoises assurent la rigidité de l'ensemble.



Le bois utilisé est du sapin traité  en autoclave que l'on peut trouver très facilement chez les fournisseurs de bois pour jardin . Les planches font 13 cm de large que je débite en deux .

En savoir plus sur la classe emploi du bois .

Les chevrons font 6,5  * 6cm  (bois de charpente)  , ils sont recoupés en carrés de 6 cm pour faciliter le traçage et l'usinage des tenons sans devoir chercher le bon positionnement des pièces .

​Les sections courantes pour les chevrons en bois de jardin sont généralement de 7 cm x 7 cm ce que je trouve trop gros .

La placement se fera avant la dolomie (5) sur des sabots (2) en bois dur de classe naturelle 4  enfoncés dans la terre . Les pièces de bois sont percées de tiges métalliques (3)  et scellées dans le béton  (4) après réglage du niveau  .  Le sabot est plus étroit  que le pied afin d'empêcher la stagnation de l'eau , les tourillons en bois ( 1) assurent le maintient  des pieds sur le sabot lors de la mise en place des bacs.

Les sections de bois sont établies en fonction des portées et du poids de la terre végétale mouillée que je fixe à 1700 Kg le m³  , ce qui fait le sceau de 10L à 17Kg.

​Le volume de terre dans le bac  est de l'ordre de 500kg .
​La  charge au mètre courant  par traverse est  de maximum  200 Kg   soit 100 Kg  au milieu  ce qui est tout à fait acceptable pour du sapin de 6 x 2.5 cm, ce qui ne devrait pas poser de problème de fluage.



​Le montage  ne demande pas d'attention particulière si ce n'est de veiller à avoir des assemblages parfaitement d'équerre .

​La teinte du bois est faite au brou de noix , il suffit de dissoudre quelques grammes de cristaux dans un peu d'eau tiède et laisser  refroidir pour avoir une teinture très économique . Les  bois en contact direct avec la terre  sont  couverts de goudron légèrement dilué pour imprégner les fibres . 

Les bois de constructions  en sapin traité en autoclave (sel sous pression ) découpés et usinés perdent  leur  protection contre les pourrissement du à l'humidité  (champignons et vers ) . Une couche de goudron permettra  de protéger les parties sensibles , principalement le bas des pieds et les faces intérieures .

Pour les parties visibles exposés essentiellement à la pluie , une couche de lasure décorative sera appliquée tous les 2 à 3 ans en fonction de l'état du bois, le but étant d'éviter la dégradation superficielle . 

Placement.jpg

​Le plan permet de préparer le bordereau de débitage ...toutes les pièces  sont débitées en largeur et coupés en longueur suivant le plan d'atelier .

Bordereau.jpg

Découpe du bois suivant le bordereau et plan d'atelier.

BacPotager0001.jpg

La mèche à mortaiser fait 25 mm  , l'épaisseur des traverses .

Assemblage_bac0001.jpg

Traçage des bois  sur base du plan d'atelier .

Assemblage_bac0001.jpg

Le diamètre de la mèche est de 25 mm largeur des traverses.

BacPotager0001.jpg

La mortaise traverse le chevron .

BacPotager0001.jpg

L'assemblage est simple ,  ni arasement ni renfort .

Assemblage_bac0001.jpg

Toutes les mortaises sont faites en série.

BacPotager0001.jpg

Perçage d'un trou de 25 mm au bas de pied pour le sabot .

BacPotager0001.jpg

Toutes le pièces sont usinées suivant le plan.

Assemblage_bac0001.jpg

Encollage des traverses à la colle résistant à l'humidité .

Assemblage_bac0001.jpg

Assemblage et vérification de l'équerrage en mesurant les diagonales.

Brou0001.jpg

Fixation des entretoises à l'aide de vis .

Brou0001.jpg

Les angles sont cassés et faces  nettoyées à la ponceuse  à bande.

Brou0001.jpg

Préparation de la teinture  , 25 gr de brou de noix par litre d'eau tiède .

Brou0001.jpg
 

​Les cadres doivent à présent sécher un peu .

 

Assemblage_bac0001.jpg
 

​Préparation des sabots par l'encollage des tourillons.

Deuxième partie 


Date de création : 30/01/2017 @ 17:34


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche
Extra___ordinaire

A voir aussi

Soum.png
MarieFifi.jpg
Bloc.jpg

Webmaster - Infos
 
Texte à méditer :   L'expérience est une lanterne qui éclaire celui qui la porte    Ken Follett