Au menu de l'Atelier

Nouveautés du site
Visites

 1425101 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Des fraises, de couleur blanche, sont vendues en Europe depuis quelques années sous le nom de « pineberry », une contraction des mots anglais pineapple (ananas) et strawberry (fraise). Ce nom leur a été attribué pour évoquer le petit arrière-goût d'ananas que plusieurs personnes leur trouvent. Les sélections ne sont pas issues de manipulations génétiques, mais bien d'hybridations et de sélections.

En 2003, l'hybrideur hollandais Johannes Adrianus Petrus de Jongh a transformé ce matériel génétique de base pour obtenir des plants  productifs. Il a fallu six ans de sélection, avec des méthodes d'hybridations naturelles, pour obtenir des plants vigoureux et intéressants pour leur production fruitière et la saveur des fruits.

Les sélections de « pineberries » ont donc été commercialisées d'abord par les Néerlandais. 

Le plant

Comme les autres fraisiers, c'est une plante herbacée vivace couvre-sol qui s'étend par stolon. Il peut atteindre 20 à 30 cm (8 à 12 po) de hauteur et 25 à 50 cm (10 à 20 po) de largeur. Il produit des fleurs blanches au printemps. La floraison n'est pas remontante, donc la production n'est pas continue.

Le fruit

Ces fraisiers produisent un fruit rond blanc, légèrement rosé, garnis de graines (akènes) rouge clair. Les plus gros fruits mesurent moins de 2,5 cm  de diamètre. La chair du fruit est rosâtre. Son gout est très fruité en bouche et rappellerait le gout de l'ananas. Les fruits plaisent, mais le souci est la production du plant. En effet, les plants sont à l'heure actuelle de cinq à dix fois moins productifs que les plants de fraises rouges.

Pollinisation

Les sélections de fraises blanches améliorées ne sont pas auto fertiles. Elles nécessitent le pollen  d'autres fraisiers compatibles pour produire leur fruit distinctif. En plus, pour s'assurer de cette pollinisation croisée, les plants pollinisateurs et les plants de fraises blanches doivent être visités par les abeilles ou les bourdons qui transporteront le pollen. Les fraisiers pollinisateurs doivent être placés près des « pineberries » et bien entendu, fleurir en même temps.

Première saison ( été 2020)  :

Les deux plants sont mélangés aux fraisiers des bois auxquels a été ajouté un fraisier  de la variété de fraises   "gariguette" non remontante également .

Un fraisier   "pineberries " à produits 5 fraises de petite taille mais très gouteuses .

FraisesBlanches200620.JPG

20 juin une première fraise


 

FraisesBois.jpg

Rien pour la " gariguette " et profusion de petites fraises des bois   en continu .





Pour la saison prochaine  : 

Idéalement il faudrait apporter de l'engrais et arroser un peu plus, il a fait chaud et particulièrement sec au moment de la floraison 

  • l’azote profite aux feuilles, plus denses et renforcées ;
  • le phosphore a un impact direct sur l’enracinement et le système racinaire ;
  • le potassium est utile pour la floraison et la maturation des fruits.

Les engrais pour fraisiers sont donc essentiellement composés de phosphore et de potassium (ou potasse).

Engrais rose universel :

 Composition : Engrais NPK 16-9-20.
- 16 % azote total (N) dont 7,5 % azote nitrique et 8,5 % azote ammoniacal
- 9 % anhydride phosphorique (P2O5) soluble dans l'eau et le citrate d'ammonium neutre dont 8,4% soluble dans l'eau
- 20 % oxyde de potassium (K2O) soluble dans l’eau

Février - Mars  40 gr
Juin - juillet  20 gr


Date de création : 09/06/2020 @ 16:05


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche
Extra___ordinaire

A voir aussi

Soum.png
MarieFifi.jpg
Bloc.jpg

Webmaster - Infos
 
Texte à méditer :  La musique donne une âme à nos cœurs, des ailes à notre pensée et un essor à l'imagination  Platon