Au menu de l'Atelier

Visites

 1398757 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

Nouvelles
Ventilateur de plafond - par Bubu le 08/10/2020 @ 11:30

Cela fait 3 ans que le ventilateur de plafond du living nous a lâché . On a pensé pouvoir s'en passer car on se chauffait beaucoup moins au bois  . La chaudière mazout c'est très bien , le chauffage se met en marche automatiquement  , la température dans les pièces de vie est sans aucun problème  à 22 degrés , un rien plus dans la salle de bains et moins dans les chambres mais la chaleur du feu nous manque surtout lors de nos moments lectures et cinémas.

Le ventilateur de plafond permet de répartir rapidement la chaleur  autours du feu en brassant l'air qui stagne au plafond pour le mélanger à l'air plus froid  qui  reste  au niveau du sol . 

Il faut qu'il ne tourne pas trop vite , qu'il pousse l'air  vers le haut et qu'il soit silencieux .

Ces ventilateurs ne consomment pas beaucoup d'électricité et permettent d'économiser pas mal de mazout en améliorant le confort thermique  .

Un ancien  ventilateur  récupéré au grenier  va me servir à comprendre le principe de fonctionnement  du moteur  . Il a été mis hors service anciennement car particulièrement bruyant .

Il est composé en interne de deux bobinages de 14 pôles .
Le bobinage secondaire permet de lancer le moteur et de  faire varier la vitesse grâce au glissement  .
Une fois le moteur lancé il va accélérer  jusqu'à la vitesse de synchronisation  qui dépendra du facteur de glissement  lié à la valeur du condensateur de déphasage permanent et de la charge ( résistance de l'air sur les pales ) .


Le rotor tourne à la vitesse du champ magnétique qui est lié au nombre de pôles et à la fréquence du courant  .  Agir sur le glissement lié à la charge est un moyen extrêmement  simple pour varier la vitesse . 

Stator_rotor.JPG

Rotor pôles bobinés et stator aimants permanents

BobinemoteurFils.JPG

Click sur image pour agrandir 

ScheemaMoteur.jpg

Bobinage principal 2 et 4   ( rouge / brun )
Bobinage secondaire 1 et 3 ( gris / blanc )


Constatations : 

En appliquant  le tension 220v  uniquement sur le bobinage principal il faut lancer le moteur manuellement pour le lancer .
 


Appliquer uniquement la tension sur le bobinage secondaire il ne se passe rien !

En appliquant la tension sur les deux bobines en parallèle  le moteur démarre 
En ajoutant le condensateur on augmente le glissement ce qui modifie la vitesse de rotation.


En Inversant les fils aux bornes des bobines on inverse le sens de rotation .



Le sélectionneur de vitesse :  

C'est un contacteur rotatif  à 4 positions  qui ouvre un contact  qui induit un courant déphasé dans la bobine secondaire .

1.  Le moteur tourne à la vitesse max .
2 . Le condensateur  x entraine une réduction de la vitesse .
3.  Le condensateur Y  réduit encore la vitesse .
4.  Le circuit  n'est plus connecté, le moteur est à l'arrêt .

Le moteur est toujours sous tension :

Il n'y a pas d'interrupteur on/off 
En position 4 , la bobine secondaire n'étant pas connectée , il n'y a pas de charge sur la bobine principale , elle se comporte comme une self qui s'oppose au passage du courant  I = 0
La consommation théorique est nulle  : W = U * I * cos phi1 .
En pratique  cela dépend de la qualité des matériaux ...ce qui  peut justifié une différence de prix de vente  .


Commu1.jpg

Commu3.jpg

Schéma commutateur de vitesse
 

Alternative :

Les  modèles récents  sont équipés d'un moteur à courant continu   dont la vitesse est réglée par un circuit électronique  via une télécommande .  Ces ventilateurs modernes sont plus chers et  en principe peu bruyants  .

IKOHS-WINDCALM-DC installé février 2021


 


Ramonage cheminée - par Bubu le 24/09/2020 @ 18:11

L'an passé c'est un professionnel qui a fait le travail , un pompier qui m'a par ailleurs confirmé que je pouvait très bien faire ça moi-même  . Il un peu  ( beaucoup salissant ) mais en prenant un minimum de soin ça passe encore . C'est surtout l'odeur de suie qui reste qui est désagréable . Après un petit nettoyage c'est fini .

Il y a la buse à faire et la cheminée , sans oublier le dessus de la plaque coupe flamme du feu .

 

Ramonage1.JPG

Ramonage2.JPG

La brosse est rentrée dans le conduit en boisseaux , il faut que le manche soit dans le conduit afin de le pousser de bas en haut de façon à passer sur les 4 face , ci le manche reste en dehors, il est tordu et le frottement ne se fait que sur le fond .


Lorsque le ramonage est fait sur la première longueur on ressort le bout du manche pour et ajouter une deuxième section que l'on pousse à fond dans le conduit pour bien nettoyer cette deuxième partie du conduit et ainsi de suite .

La suie décollée tombée dans le fond de la cheminée est aspirée .

 

Ramonage3.JPG

Ramonage4.JPG


 


Graines de bettes - par Bubu le 16/08/2020 @ 09:43

La plante de l'année passée est montée en fleur , une partie a été coupées mi juillet et laissée sur le sol , au soleil et à la pluie . L'autre partie vient d'être coupée .
Les tiges sont mises à sécher sur le bord de la fenêtre pendant une semaine .

SemencesBettes1.JPG

SemencesBettes2.JPG

SemencesBettes3.JPG


 


Jardin 110720 - par Bubu le 11/07/2020 @ 10:14

Deux bouturage du Salix   ont bien repris, les framboises et groseilles sont excellentes  et des salades tournent . 
Tomates, carottes et bettes  c'est encore un peu tôt  et pour les fraises  c'est fini  pour cette saison .
D'autres photos d'ici peu !

Salis110720.JPG

Un click sur image pour agrandir

Framboise.JPG

Groseilles.JPG

Salade.JPG


Bac potager - Salades - par Bubu le 03/06/2020 @ 08:30

L'air est frais, la vague de chaleur d'hier est passée , on attend la pluie car voilà près de 2 mois qu'il n'est plus tombé une goute . 
Je repique les salades et profite de l'occasion pour insister sur la nécessité de tenir compte du poids de la terre à la construction des bacs .
Les renforts sont plus que nécessaires , sans cela il y a un risque de voir les traverses casser après quelques années .



BacSalade3.JPG

BacSalade1.JPG

BacSalade2.JPG

Détails de l'assemblage des bacs

Salade.JPG

2 salades tournent  ( 11/07/20)

SaladesBrunes.JPG

16/0820 Il a fait bien trop chaud et sec pour les salades  


 

Pour une première fois ce n'est pas une grande réussite , peu de graines ont germé, les jeunes pousses repiquées n'ont pas supporté la chaleur .
La saison prochaine elles seront semées plus tôt et repiquée dans le fond du jardin  où il fait plus frais .


Recherche
Recherche
Extra___ordinaire

A voir aussi

Soum.png
MarieFifi.jpg
Bloc.jpg

Webmaster - Infos
 
Texte à méditer :  Carpe diem (quam minimum credula postero)  Horace